Travailleurs de la mer

Workers of the seamarcaerophoto marennes 1472 - copie© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

La photo n’a pas été prise à Hauteville House dans l’île anglo Normande de Guernesey, là ou Victor Hugo à écrit le roman « Travailleurs de la mer », mais en Charente Maritime à Marennes haut lieu de l’ostréiculture.

Les siècles ont passés depuis Victor Hugo mais le travail est resté aussi pénible pour ces travailleurs de la mer.

The photo was not taken in Hauteville House on the Norman English island of Guernsey, there or Victor Hugo to paper the novel  » Workers of the sea « , but in Charente-Maritime in Marennes specialized of the oyster farming.

The centuries spent since Victor Hugo but the work remained so painful for these workers of the sea.

24 réflexions au sujet de « Travailleurs de la mer »

  1. Oui, que de travail avant de voir arriver les huîtres dans nos assiettes ! Il m’aura fallu 23 ans pour enfin aller sur les parcs, photos suivront dès que possible.

  2. Ces travailleurs de la mer sont des personnes qui aiment leur métier, je regardais un reportage sur France 3, une personne y était interrogée elle disait que oui son métier était difficile mais qu’elle ne changerait pour rien au monde car elle avait la chance d’avoir un cadre de travail, extraordinaire…

    • Je veux bien le croire, il y a des métiers comme ça, très exigeants, que l’on aime et en particulier les métiers de la mer, les marins le disent souvent
      En tout cas je les admire car ça doit être vraiment très éprouvant physiquement

    • au plus fort des averses samedi soir on aurait pu effectivement confondre mais plus sérieusement et contrairement aux inondations dans des pays plats, Cannes est une ville adossée à des collines et donc avec une bonne pente ce qui fait qu’on a pas d’eau qui reste sauf bien sûr dans les sous sols parkings et caves qui ont malheureusement fait pas mal de victimes dans cette inondation

      • Je suis allé plusieurs fois à Cannes et je n’ai pas reconnu la ville qu’on nous montrait à la télévision. C’est une catastrophe terrible. Au delà des polémiques qui commencent à arriver sur l’urbanisation excessive, je plains les victimes.

      • Les polémiques viennent toujours après les catastrophes, c’est normal on cherche toujours des coupables, maintenant si ça doit aboutir à une reflexion qui permet de trouver des solutions ce sera bien, en fait c’est toujours pareil on attends les catastrophes pour discuter sérieusement et améliorer les choses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s