Noirmoutier et le Gois: L’aventure de la traversée

Noirmoutier and Gois: the adventure of the maritime crossingmarcaerophoto-gois-9962

© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

marcaerophoto-gois-8901© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.marcaerophoto-gois-9961© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

marcaerophoto-gois-9964© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

marcaerophoto-gois-9965© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

Le Gois est un passage qui relie à marée basse le continent à l’île de Noirmoutier. La chaussée, faite de pavés, mis en place entre 1935 et 1939 a été depuis recouverte de goudron, mais la traversée se fait depuis des siècles à pied ou à cheval avant l’arrivée des voitures.

La traversée se peut se faire que à marée basse sous peine de risquer de se retrouver coincé par les eaux à marée montante, ce qui est déjà arrivé à d’imprudents automobilistes qui sont rentrés à la nage !

Une course à pied contre la mer, les foulées du Gois se déroule tous les ans au mois de juin et voit les derniers finir la course les pieds dans l’eau.

Gois is a passage which connects at low tide the continent at the Noirmoutier island. The road, made by pavements, set up between 1935 and 1939 was since covered with asphalt, but the crossing is made for centuries on foot or on by horse before the arrival of cars. 

The crossing can be made that in low tide at the risk of risking to find itself stuck by waters with rising tide, what already arrived at careless motorists who returned by swimming!

A running against the sea, the strides of Gois takes place every year in June and sees the last ones finishing the running feet in the water.

 

Publicités